Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mag Tyty

Les différentes phases psychologiques de l'expatriation : merci pour votre soutien !

Salut les amis !

En faisant quelques recherches sur google pendant une nuit d'insomnie (nous y reviendrons), j'ai trouvé un document canadien intéressant sur le "choc des cultures" (et oui pour l'instant je continue à faire mes recherches sur google en français, je progresse vite mais quand même !).

Je vous fais un petit résumé pour vous simplifier la tâche...

Voici la définition du "choc des cultures" donnée par ce document :

" Le choc des cultures peut se définir comme le sentiment d'être impuissant et frustré dans un pays dont, à divers degrés, on ne parle pas la langue et on ne comprend pas la culture.

Le choc des cultures vient d'un mode de vie nouveau et différent ainsi que de l'incapacité de vivre de façon aussi autonome que dans son pays d'origine ".

L'auteur explique qu'il existerait "quatre stades du choc des cultures" ou si vous préférez quatre étapes dans le processus d'adaptation à une culture différente :

1. "Période d'euphorie (de fascination)"

2. "Désenchantement (frustration ou irritation et hostilité)"

3. "Adaptation progressive (ou récupération)"

4. "Acceptation (adaptation ou acculturation)".

Interesting, isn't it ?

Pour l'instant, je suis en pleine phase d'euphorie, c'est trop chouette !!!

Je me sens tellement libre que parfois j'ai l'impression d'être droguée (enfin j'imagine que ça fait cet effet, jamais essayé et pas franchement envie lol) ou pompette !

Je plane à des milliers de kilomètres de mes petits soucis parisiens quotidiens, et je surkiffe ;)

Je ne suis vraiment pas pressée de passer à la phase 2, c'est un peu flippant...

Mais bon je m'attends quand même à un sévère retour de flammes... affaire à suivre !

Alors, je sais ce que vous allez me dire :

"Quoiiiii ? Mais la NZ est un pays occidentalisé, c'est pas si différent de chez nous ?

Et puis t'es tout le temps à la plage, un an de vacances, pas de quoi se plaindre !"

Et vous n'aurez pas entièrement tord... (et "le tord tue"... désolée spéciale dédicace à mon père et mon grand-père ;)).

... Mais pas tout à fait raison non plus !

Parce que :

1. Bien que le "choc des cultures" soit bien moins extrême qu'en Afrique ou en Asie par exemple, il n'en demeure pas moins qu'il existe réellement !

Et il est d'autant plus perfide qu'on ne s'y attend pas trop (le méchant).

2. Je travaille ! Pas au sens où vous l'entendez peut-être, ça me demande moins d'efforts que de travailler dans un cabinet d'avocats c'est sûr, mais je vous rappelle que les nounous existent aussi en France, et il ne vous viendrait pas à l'idée de dire qu'elle ne travaillent pas...

Ceci dit, ce pays est vraiment génial, et le vrai choc, c'est la gentillesse, la spontanéité et la sympathie sans arrière-pensée des Kiwis...

Pour une parisienne habituée aux bousculades dans le métro et autres corvées quotidiennes, un tel comportement relève du miracle, c'est juste merveilleux !

Quelques exemples :

- si vous êtes perdus, personne ne vous laisse planté là avec votre carte...

Mon frère m'a raconté qu'à Auckland, pourtant pas réputée pour son accueil d'après les NZ (c'est un peu le Paris de NZ, on appelle ici les Aucklanders les "JAFA" = "Just Another Fucking Aucklander" !), il était dans le parc qui se trouve près du musée d'Auckland avec des amis.

Il se sont arrêtés pour regarder une carte, et quelques secondes après une personne les a interpelés du haut d'un étage du musée : " HEY ! ARE YOU LOST ? DO YOU NEED HELP ?" !!!

Incroyable, non ?

- si vous demandez un renseignement et que vous parlez mal anglais, on fera un effort pour vous comprendre t répéter l'info, au besoin en vous montrant la carte ou vous notant des choses sur un papier,

- les gens peuvent vous aborder dans la rue juste pour causer,

j'étais à Whangarei j'attendais au feu et un dame dans les 50 ans m'a vue avec mon imper (il pleuvait mais faisait bien 25 degrés) : "mais vous devez avoir chaud ! c'est vrai qu'il a beaucoup plus cette semaine, blablabla..." lol

ceci décontenance un peu Pierre, qui du coup ne sait plus comment mettre fin à la conversation, tellement ils sont sympas !

- dans les magasins, tout le monde vous sourit, est aimable, même si vous n'achetez rien, et ils vous donnent même des bon plans pour acheter moins cher (vraiment),

- les gens vous invitent chez eux très facilement,

à Noël, avec Pierre, on a discuté avec la femme d'un pompier de Whangarei pendant une demi-heure... A la fin de l'après-midi, au moment de lui dire au revoir, elle nous a carrément invités à venir chez elle, et même à dormir chez elle si on avait besoin !

- etc.

La liste est sans fin, tout cela pour vous dire qu'on a des progrès à faire à ce niveau-là en France et surtout à Paris !

Un exemple de choc des cultures pour contrebalancer...

Ils sont bizarres avec l'alcool ! (j'y reviendrai)

lls boivent pas mal, surtout les jeunes, l'alcool au volant est un fléau ici, mais alors par contre tu es hyper contrôlé quand tu veux en acheter ! Quelle hypocrisie !

Ici, il existe des magasins spéciaux pour acheter de l'alcool, et dans les supermarchés ils ne vendent que les alcools peu forts.

Pour en acheter, dans tous les magasins, il faut montrer ses papiers pour prouver que vous êtes majeur.

Pour tout vous dire, je ne me balade pas avec mon passeport, mais avec une photocopie pour ne pas le perdre ou me le faire voler...

J'ai aussi toujours sur moi mon permis de conduire international et mon permis français.

J'achète rarement plus fort que de la bière ou du cidre.

Et bien, l'autre jour, j'ai tenté de rentrer dans un magasin spécialisé avec un ami, on m'a demandé mes papiers, j'ai motré la photocop de mon passeport + mon permis international + mon permis français, ils n'ont jamais voulu me laisser rentrer !!!!

J'ai eu beau essayer de leur expliquer que c'était bien ma photo, et le même nom sur tous les papiers, ils n'ont rien voulu entendre !

J'ai piqué une colère monstre (ceux qui me connaissent savent de quoi je suis capable), j'ai demandé à parler au manager qui m'a foutue à la porte...

A ce stade là, c'est même plus de l'hypocrisie, c'est juste du racisme !

J'étais dégoûtée, mais je ne voulais pas faire de tord à mon pote (qui est un indien qui vit ici depuis 3 ans), ni finir au poste de police pour un truc aussi stupide...

Je comprends pourquoi mon frère a acheté une "carte plus de 18 ans", je ne voyais pas l'intérêt de dépenser de l'argent pour ça, mais c'est vrai que ça évite ce genre de complications, et de risquer de perdre son passeport...

Ceci dit, j'ai essayé dans un supermarché normal, ils ont été plus sympas, ils ont examiné mes papiers et c'est passé...

Non mais, est-ce que j'ai une tête d'alcoolique ?!

Enfin, rien de bien grave, dans le genre choc culturel on a fait pire c'est sûr...

Bref, pour revenir à nos moutons, tout ce laïus sur le choc cuturel pour vous dire :

MERCI A MA FAMILLE ET A TOUS MES AMIS QUI ME SOUTIENNENT AU QUOTIDIEN !!!

SANS VOUS, CETTE BELLE AVENTURE SERAIT IMPOSSIBLE...

JE VOUS AIME !!!!

P.S : me laissez pas tomber pour la phase 2 ;)

P.S 2 : ne vous inquiétez pas, tout va bien, je me suis fait plein d'amis super sympas ici, ce post ne visait pas à vous effrayer (hein Papa et Maman)... lol

Commenter cet article