Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mag Tyty

Salut à tous !

Je m'excuse d'avance pour ce grand écart chronologique au sein de ce blog...

Mais bon, je ne pouvais attendre pour vous faire part des grands bouleversements de ces dernières semaines...

Donc petit résumé de ce mois-ci, histoire de ne pas vous perdre en route :

Après notre road trip dans l'Ile du Sud avec Pierre, nous avons pris l'avion pour Auckland, afin de nous rendre ensuite dans le Nord (Northland) où nous devions rencontrer la famille pour laquelle j'allais travailler comme fille au pair.

Ce job avait l'air parfait au premier abord : s'occuper d'une petite fille de 6 ans ayant l'air très mimi pendant que son père, pompier, serait au travail, c'est-à-dire 2 jours, puis 2 nuits de travail, puis 4 jours de repos.

En échange, vie en famille et activités avec la famille, le gîte et le couvert, internet, machine à laver, prêt d'une voiture et 100 dollars d'argent de poche par mois...

ça semblait vraiment bien, et au début ça l'était !

Petite adorable, père qui vient nous chercher à Auckland et accepte que Pierre reste avec nous pour Noël...

Mais dès que Pierre est parti, le père a commencé à changer de comportement, à me faire des remarques désagréables, à manifester son impatience quand je comprenais pas tout de suite ce qu'il disait et même à me crier dessus pour des choses minimes !

Après quelques mises au point, je me suis dit que c'était normal d'avoir un temps d'adaptation et que ça allait s'améliorer...

En fait, pas du tout ! ça n'a fait qu'empirer de jour en jour !

Le père était super strict avec la gamine et avec moi, me traitant comme si j'avais 12 ans, m'imposant des règles ridicules et des principes d'éducation que je ne pouvais pas cautionner, ne supportant pas que je tente vainement de garder un semblant d'indépendance et de dignité.

Et là, j'ai vraiment repensé à ce que m'avais dit mon pote Laurent avant de partir (Lo, si tu me lis ;)) :

"Quoi ?! Tu veux être fille au Pair ! Mais c'est un truc de gamines de 18 ans ça !

T'es trop vieille, elle va t'appeler Maman la petite !

Je pensais que t'allais faire serveuse ou un truc du genre...".

Donc Lo, là j'avoue, t'avais pas tort... (tu peux classer cet article, je ne reconnaîtrai pas 2 fois que t'as pas tort ! lol).

Donc effectivement, comment dire, l'air commençais à me manquer...

Passer du statut d'avocate parisienne overbookée, plaidant aux 4 coins de la France, à gamine de 12 ans qu'on considère comme une débile car elle ne comprend pas tout en anglais... ça a été un peu rude !

Ah ! C'était donc ça le fameux "choc culturel" ?! (cf mon post précédent)

lol, j'avais pas compris ! ;)

Bref, j'ai vite déchanté à propos de "l'échange culturel" en tant que fille au pair !

J'ai donc fini par mettre fin, aujourd'hui même, à la dictature ménagère de cet énergumène...

Le brave homme a pu avoir un échantillon du caractère des françaises ;)

Freedom !

Maik et ses colocs m'hébergent hyper gentiment pendant 2 semaines, le temps que je trouve autre chose, et j'ai trouvé un boulot dans un resto italien tout mignon, j'espère que ça va marcher...

En tout cas, cette histoire m'aura apporté quelque chose :

1. J'ai beaucoup progressé en anglais, maintenant je sais même m'engueuler avec quelqu'un en VO (trop forte) !

2. J'ai pris conscience de la valeur de la liberté et de l'indépendance... Plus jamais, je ne la braderai, c'est trop horrible de se sentir dépendant de quelqu'un...

3. Mes valeurs ne sont pas négociables, elles font partie de moi, et si je ne les fais pas respecter un minimum, d'une certaine façon, je perds mon identité.

ça peut paraître évident, dit comme ça...

Mais en fait, en étant seule dans un pays lointain, isolée, les sentiments sont décuplés je pense, et c'est la première fois, vraiment, que je réalise la chance que j'ai d'être une femme libre et indépendante (et je vous écris cela d'un pays occidentalisé, où la femme joue un rôle important et est vraiment considérée comme l'égale de l'homme... j'y reviendrai. J'ose même pas imaginer comment vivent les femmes véritablement privées de liberté).

Liberté, liberté chérie ! (J'ai sorti ça comme ça, mais après quelques recherches de citations sur la liberté, je me suis aperçue que cette citation existait bel et bien : il s'agit d'un extrait du 6ème couplet de la Marseillaise ! Dingue ! Comme quoi la culture, c'est bien ancré...ça ressort parfois là où on s'y attend le moins !!!)

J'ai beau être quasi SDF et bosser comme une dingue, je préfère mille fois cela !

Milles merci à vous tous, famille et amis, qui me soutenez au quotidien, et me faites sentir que je ne suis pas seule, même au bout du monde... Je vous aime !

Merci beaucoup aussi à tous ceux qui me soutiennent ici en NZ ;)

La liberté, comme l'amitié, ça n'a pas de prix !

P.S. : non, je n'ai pas d'actions chez Mastercard !

Nous n'avons qu'une liberté, la liberté de nous battre pour conquérir la liberté.

Henri Jeanson

La liberté est un système de courage. La liberté est la vertu du pauvre.

Charles Péguy, L'argent

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni liberté sans courage.

Périclès

Amour sacré de la Patrie,
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! (bis)
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !

6ème couplet de la Marseillaise (dingue quand même, comment j'ai pu sortir ça comme ça ?!)

Commenter cet article

Usagi 23/02/2013 17:11

hello ma tit' Mag
Purée quel beau discours, t'en as chié on dirait avec ce pompier!!!
Mais ouai on pense à toi là bas!! tous les jours quand Evelyne Deliah nous annonce la météo!! hahaha

grso bisous ma belle!!

Mag Tyty 01/03/2013 06:51

Merci pour ton petit message de soutien Usagi !
Mais qui es-tu ? Nath ???

Mag Tyty 04/02/2013 08:33

Merci Pierre pour ce commentaire tout à fait pertinent :)
Effectivement, malheureusement le monde des bisounours n'existe pas, même à l'autre bout du monde...
Vive la France, les amis !

Nathalie 04/02/2013 08:31

Hello tu devrais écrire un livre . Tu en as la plume et les idées . Nous suivons ton périple nz . Biz

Mag Tyty 01/03/2013 07:54

Merci beaucoup Nathalie !
J'y pense, j'y pense ;)
Bises à toute la famille !

Pierre 04/02/2013 08:08

hé hé, j'aime beaucoup cet article, il me rappelle mon woofing dans un camping tenu par une veille despotique ! Pas moyen de tenir plus de 10 jours...
Et quelle joie après d'avoir enfin tourner les talons !
Malheureusement il y aura toujours des gens pour profiter de vous lorsque vous n'avez pas vraiment le choix : pas de logement, pas d'argent et loin de vos proches !
Ce sont aussi ces expériences qui font que le voyage est enrichissant et nous aide à comprendre toutes ces populations qui n'ont pas de liberté de mouvement, de paroles ou d'opinion.
Quelle chance nous avons d'etre nés en France !

AnneSo 04/02/2013 07:13

:(